Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’histoire des 24H du Mans

Publié le par Pneusystem

L’histoire des 24H du Mans

Si on décortique l’annonce de l’événement, on peut imaginer que c’est une course automobile qui dure 24H et se passe au Mans ? Bingo ! Cette épreuve fait partie du championnat du monde d’endurance depuis 2012, et a vu le jour en 1923.

Favoriser l’essor de l’automobile et faire évoluer le progrès technique semblait être les maîtres-mots dans les années 20, c’est pourquoi Georges Durant alors membre de l’Automobile Club de l’Ouest prit les choses en main pour œuvrer à l’aboutissement de ce projet. A l’époque, l’épreuve consistait à ce que deux pilotes roulent sur une même voiture en se relayant le jour et la nuit.

La première édition de mai 1923 comptait 33 équipages sur un circuit près de la ville du Mans. C’est le duo de pilotes André Lagache et René Léonard qui remporta cette course sur une Chenard & Walcker.

Comment se déroule l’organisation de cette course

La course en elle-même ne dure que 24H mais l’organisation est plus que conséquente, c’est plus d’une semaine d’événements qui a lieu chaque année. Il y a tout d’abord un warm-up et une course d’ouverture GT3 et LMP3 comptant pour le championnat Michelin GT3 Le Mans Cup. De nombreuses animations, fête foraine, élection de Miss, concerts, démonstrations, défilés, expositions et même des baptêmes de piste et des survols en hélicoptères animent cette semaine exceptionnelle.

Le circuit mythique des 24H du Mans

Cette piste est mythique pour plusieurs raisons, tout d’abord parce qu’elle mesure 13 629 km et emprunte une partie du circuit Bugatti (circuit permanent de sports mécaniques au Mans) et comporte une grande partie de route nationale. Avant 1990, une ligne droite de près de 6km exceptionnelle existait et les prototypes pouvaient maintenir une vitesse de presque 400km/H pendant 1 minute. Désormais elle est divisée en 3 lignes droites grâce à l’installation de deux chicanes ayant pour but de limiter la recherche de vitesse maximale.

Les différents styles de départ des 24H du Mans
  • Départ arrêté en ligne : 1923 & 1924
  • Départ arrêté en épi dit « Le Mans » : 1923 et 1924
  • Départ arrêté en épi avec pilote à bord : 1970
  • Départ lancé : depuis 1971

Les premiers départs de voitures dans le style « Le Mans » ont été interdit à partir de 1968 à cause de l’accident de Willy Mairesse dû à une portière mal fermée de sa Ford GT40 ! Pour gagner du temps les pilotes négligeaient parfois des règles primordiales de sécurité, comme attacher correctement leurs harnais au sein de leurs véhicules !

Autre spécialité propre à cette course du Mans, depuis 1949 le départ est donné par une personnalité comme en 1972 par le président de la République française Georges Pompidou, en 1971 c’est le légendaire Steve McQueen, acteur et pilote auto/moto qui annonce le départ. Cette année pour notre plus grand plaisir Mesdames (et Messieurs ;)) c’est l’acteur américain Brad Pitt qui lancera la course.

La course des 24H du Mans est devenue historique grâce au prestige et à la qualité de cet événement, malheureusement elle comporte un aspect plus sombre avec de tragiques accidents comme la mort de 84 personnes et du pilote Pierre Levegh, le 11 juin 1955 à cause de l’envol de sa Mercedes-Benz 300 SLR. Cet accident est à ce jour le plus tragique de l’histoire automobile, la direction de Mercedes décidera en signe de deuil de se retirer de la compétition et embarquera dans la nuit ses voitures à destination de Stuttgart.

Ce n’est pas moins de 60 concurrents qui prendront le départ de cette course mythique, samedi 18 juin 2016 ! Cette année en LMP2, vous pourrez remarquer la présence de la nouvelle Alpine A460 et l’arrivée du team Panis-Barthez, l’ancien pilote de F1 s’est associé à l’ancien champion du monde de foot pour créer leur propre écurie, ils souhaitent pouvoir offrir à de jeunes coureurs la possibilité de réaliser un rêve : Courir les 24H du Mans !

Dans la catégorie de prototypes, propulsée à plus de 500chevaux, la jeune Inès Taittinger à obtenu un volant au sein de l’équipe Pegasus. Elle sera à 25 ans la seule femme au départ soutenue par l’association Mécénat Chirurgie cardiaque.

Véritable message d’espoir pour les personnes handicapés, pour la première fois depuis la création des 24H du Mans, Frédéric Sausset, amputé des quatre membres prendra le départ comme les autres coureurs.

             Frédéric Sausset entouré de ses deux coéquipiers Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet

Frédéric Sausset entouré de ses deux coéquipiers Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet

                       Pneusystem.fr  - Spécialiste de la vente de Pneus sur Internet

Pneusystem.fr - Spécialiste de la vente de Pneus sur Internet

                              Mon Idole     STEVE MC QUEEN  – 1970 – LE MANS

Mon Idole STEVE MC QUEEN – 1970 – LE MANS

Commenter cet article